Le seul coiffeur à domicile conseillé par ELLE et Marie Claire se déplace sur Paris, Neuilly-sur-Seine, Levallois-Perret... Coiffeur, visagiste, coloriste, expert en lissages brésiliens.



Site en construction

Un coiffeur à la maison vous offre les services d'un
coiffeur-visagiste directement à votre domicile, pour le
prix d'un coiffeur classique !
Nous nous déplaçons à Paris, Neuilly-sur-Seine,
Levallois- Perret, St Mandé et Vincennes.

Comment ça marche ?
1/ Vous prenez rendez-vous avec notre coiffeur
(voir rubrique RENDEZ-VOUS)
2/ Vous recevez un email (ou sms) de confirmation
3/ Le jour du rendez-vous, veillez à avoir les cheveux lavés
4/ Notre coiffeur arrive avec l'ensemble de son matériel
5/ Avant son départ, notre coiffeur efface toute trace de
son passage !
Femme :
Brushing 30 à 40€
Coupe Brushing 45 à 55€
Couleur Coupe Brushing 90 à 110€
Balayage Coupe Brushig 100 à 140€
Lissage Brésilien à partir de 180€
Homme :
Coupe 30 €
Enfant :
Coupe 25 €

HAIR PARTY :
4 personnes à la maison -10%


Nous nous déplaçons chez nos clients
du Mardi au Dimanche de 9h à 22h.

Pour prendre rendez-vous :
06.60.60.21.86
ou
maxime@uncoiffeuralamaison.com
presse Elle
"Du mardi au dimanche, jusqu'à 22h le sympathique Maxime se déplace avec sa mallette de pro à domicile, au bureau ou à l'hôtel, pour une coupe ou un brush', sur cheveux déjà lavés. Et en moins d'une heure c'est plié. Si on à plus de temps, on peu aussi booker une couleur ou un balayage."
Elle. Février 2011

presse Elle
"Envie de changer de tête ? Maxime déboule avec son matériel pour une coupe et un brushing exécutés en 45 min chrono. Encore mieux, il peut vous faire une couleur dans votre salon. La bonne nouvelle, c'est qu'à partir de quatre personnes on a 20% de réduction sur le prix total de ses prestations."
Elle. Mai 2010
presse Marie-Claire presse article
"Je l'ai fait chez moi, c'est aussi agréable qu'on l'imagine mais, surprise, pas forcément plus cher (...) Même pas besoin d'être célèbre (ou riche)
pour faire de son salon... un salon de coiffure."
Marie Claire. Mai 2011